Thierry BretonThierry Breton est Président-Directeur Général d’Atos, société internationale de services informatiques et de technologies numériques présente dans 72 pays, avec un chiffre d’affaires annuel de plus de 11 milliards d’euros fin 2015 et 93.000 collaborateurs au service de ses clients dans le monde entier.

Nommé Président-Directeur Général d’Atos en novembre 2008, Thierry Breton a conduit la transformation du groupe afin d’améliorer sa performance opérationnelle. Il a mené à bien l’acquisition de Siemens IT Solutions & Services en juillet 2011 et celle de BULL et de Xerox ITO en 2014.

Au cours de sa carrière, Thierry Breton a occupé de nombreuses fonctions de direction dans le monde économique, politique et académique.
Il a été Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie de 2005 à 2007, puis Professeur à la Harvard Business School de 2007 à 2008.

En tant que Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, son action fut marquée par la réduction de la dette publique pour la première fois en trente ans, par l’atteinte d’un excédent budgétaire primaire, par une baisse des impôts et du chômage ainsi que par l’investissement dans de nouveaux territoires de croissance comme les actifs immatériels.

De 2002 à 2005, il a été PDG de France Télécom et, auparavant, PDG de Thomson de 1997 à 2002. Entre 1993 et 1997, il a été directeur de la stratégie et du développement, puis directeur général et Vice-Président du Conseil d’administration de Bull. Thierry Breton a débuté sa carrière comme entrepreneur à New York en créant Forma Systems, société spécialisée en ingénierie informatique.

Thierry Breton est diplômé de l'Ecole supérieure d'électricité (Supelec) et auditeur IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale).
Administrateur du Conseil d’administration de Carrefour, de Sonatel (Dakar), SATS (Singapour) et membre du Conseil consultatif international de Bank of America Merill Lynch, il est également l’auteur de nombreux livres sur les technologies de l’information et l’économie.

Il a été élu Président de l’Association nationale de la recherche et de la technologie (ANRT) en mars 2015.